Partager cette page
  • Facebook
  • Google
  • Yahoo!
  • MySpace
  • Twitter
  • Digg

les techniques de construction

Les techniques de construction bois

Il existe trois principales techniques de construction bois : la maison ossature bois, celle en bois massif empilé et la construction en panneaux massifs lamellés-collés.

La maison ossature bois

Les murs de la maison ossature bois sont réalisés sur la base d’un "squelette" fait de poutres de bois espacées de 60 cm en général entre lesquelles sont placés les matériaux isolants. Cette technique de construction bois permet un pré-montage des murs en atelier, à l'abri des intempéries. L'achèvement du clos-couvert peut être obtenu en quelques jours seulement, car il n'y a aucun temps de sèchage à respecter.

Le parement extérieur
Il sert de rempart contre les intempéries. Il est souvent réalisé en bardage, c’est à dire des planches de bois qui peuvent être soit peintes, soit traitées ou laissées naturelles.

Une grande liberté de finition
Les parois internes des murs sont le plus souvent réalisées avec des panneaux de plâtres offrant de multiples possibilités de finitions (peinture, papier-peint…). De fait, la maison ossature séduit les adeptes d’une présence modérée du bois.

Un gain de place appréciable

Pour une qualité d'isolation identique, le mur d'une ossature bois est moins épais de 40% comparé à celui d'une construction maçonnée. Des mètres carrés supplémentaires appréciables en cas de contraintes d'urbanisme et lors de la revente.


La maison ossature bois est la technique de construction la moins onéreuse, celle qui s’adapte le mieux à la plupart des styles régionaux. C’est donc la plus répandue.

La maison bois massif empilé

Appelée souvent chalet, cette maison est constituée de murs en bois massif montés par empilement de madriers (finition rectangulaire), de rondins  (finition lisse) ou de fustes (finition rustique).

Une isolation remarquable
L’importante épaisseur de bois massif offre une isolation excellente, c’est pourquoi cette technique de construction bois est très répandue dans les pays nord-américains ou dans les régions montagneuses de l’Europe.

Tout le charme du bois
Il n’est pas nécessaire de prévoir une isolation supplémentaire sur les murs intérieurs. Cela laisse aux occupants la possibilité de profiter pleinement de la présence chaleureuse du bois…et pour longtemps.

Les essences les plus fréquemment utilisées pour cet type de construction bois sont le mélèze, l'épicéa, le red cedar, le pin sylvestre et pin douglas.

La maison en panneaux massifs lamellés -collés

Ce système constructif est pour l’instant le moins répandu car le plus récemment abouti.

Un mix intéressant
Cette technique de construction bois est un mix entre les deux systèmes précédents : esthétiquement, elle présente les mêmes intérêts d’aspect que la maison ossature bois (bardage à l’extérieur et multiples finitions possibles pour l’intérieur), avec les performances du bois massif en terme d’isolation.

La stabilité dans le temps
Les techniques actuelles permettent la réalisation en usines de pans de murs de grandes longueurs (plus de 15 mètres) obtenus par l’assemblage de lamelles de bois collées les unes aux autres. Ce type de construction bois offre une remarquable stabilité dans le temps.